La Sage en Valais…

La Sage en Valais…

… avec une majuscule bien sûr.

La Sage ce n’est pas moi, mais un petit village en-dessous des Haudères où m’attend une mystérieuse Nicole à qui je dois remettre de la laine et qui va me remettre quelque chose qu’elle aura tricoté pour Rando Chaussettes.

Ça commence merveilleusement bien. Je suis un peu fébrile. Comme quand enfant, dans le bus qui montait au camps de ski, je me demandais de quoi mes émotions allaient être faites tout en présentant qu’elles seraient plutôt bonnes.

On est le 27 septembre. Il faisait à peine frais sur le quai de la gare de Sion. A peine frais.. pour la saison. Déjà ça ne m’amuserait plus vraiment de dormir dans la tente alors tout naturellement je pense une première fois à ceux qui pour une raison ou pour une autre ont du dormir dehors.

J’ai vu passer une demande de matelas et de couverture d’un collectif lausannois. Je n’en ai pas encore. Je me réjouis d’en avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.