Accueil

Accueil

  • Comme mon âme

  • Froide beauté

  • L’infinie tendresse du…

    … du bleu l’aimant

  • Enfin le lac !

  • Beau bois … à Roche

    …. non c’est pas une pub :-p

  • Entre Aigle et Villeneuve

    Paysage comme mon moral… 

    Je marche à vide. Heureusement les promesses de don par mail artivent. Ça aide pour garder le sourire ! MERCI !!

    YOUHOUHOU

  • Premier jour de collecte

    Résultat de la collecte à pied du jour. Demain Départ 09h30 de la gare d’Ollon

    De gauche à droite :

    • sac de couchage, matelas, couverture
    • gants et chaussettes
    • bonnets
    • Echarpes
    • Pulls techniques, laines et polaires
    • 2 vestes super chaudes

    Le tout sera complété par des affaires collectées par Karine qui a mobilisé son entourage et son village!

    Au départ de ma maison le carrix était déjà plein mais le sac à dos ne l’était pas.

    A la gare de Bex déjà, une première rencontre avec Dominque et un coffre de voiture rempli de couvertures et de sacs de couchage. Après avoir chargé mon sac une floppée de gants et de bonnets d’excellente qualité, j’ai pris la route pour Massongex.

    Une seconde rencontre vers midi avec une amie Facebook de Monthey et le sac s’enrichit d’un gros pull polaire, de gants, de bonnets et d’écharpes et des chaussettes en laine tricottées mains. Une bonne idée ça des chaussettes tricotées mains. On en veut encore plein.

     Je ne m’arrête pas. Dès que je ne marche plus l’humidité froide me gagne. Je reprends d’un bon pas le long de la route. La partie très urbaine entre Monthey et Colombey ne m’enchante guère mais je suis toute à l’euphorie de ce beau geste et de cette chouette rencontre. Depuis le temps qu’on se côtoie virtuellement, ça a fait sacrément du bien de s’étreindre dans ce froid.

    Il y a le train, la route, le bruit et … une voiture insiste avec son klaxon. Je rentre dans ma bulle pour supporter…le klaxon reprend. Puis j’ai compris qu’il m’était adressé. Une femme lumineuse est sortie de l’auto et m’a tendu un sac plein de lainages douillets. Magie facebookienne du bouche à oreille virtuel… Elle m’a cherchée, guettée.

    Après une séance shooting pour immortaliser le convois me voilà repartie avec une joie immense attachée au corps. Je ne fais même plus cas du bruit monstrueux dans l’échangeur de Colombey.

    Puis la neige et la glace, des instants nature et une pivolée en voulant boire à une fontaine.

    Avec le sac plein et le carrix attaché je suis bien contente que personne ne me voit. Je me débats dans des positions si ridicules que je ris toute seule, ce qui ne simplifie pas l’exercice.

    St-Triphon, désert et déjà je vois Ollon. Magnifique accueil de Karine qui organisera collecte au village et retiendra toutes ces choses jusqu’à l’enlèvement prochainement par un bénévole de la maraude. C’est urgent le froid est si mordant

    Jamais je n’avais imaginé que dans ma capitale quelqu’un fût un jour obligé de dormir dehors par moins 10.

    Il manque beaucoup de choses outre ses habits chauds. Notamment des chaussures homme. La poiture 43 surtout. Et des sacs de couchage
    En faisant un don de 16.- et grâce à la générosité du surplus militaire, la maraude de Lausanne peut obtenir un sac de qualité pouvant protéger de froids intenses. Pensez-y aussi.

    Puisque, amis des vadrouilles vous êtes randonneurs, peut être avez-vous un sac à dos qui n’est plus à votre goût où ne répond plus à vos exigences. Quand tu n’as plus de toit c’est bien pratique de pouvoir transporter ses affaires pour sa nuit ou son savon dans quelque chose de correct.

     

    N’hésitez pas à me contacter ou à contacter directement La Maraude de Lausanne

    Demain c’est reparti !

    Vous pouvez me rejoindre à la gare d’Ollon à 09h30

    Ollon – Montreux

    Je cherche encore un habitant ou un commerçant de Montreux qui pourrait accueillir la collecte du jour en attendant que les maraudeurs viennent chercher le butin précieux, à distribuer pendant leurs tournées nocturnes dans la capitale.

  • Rendez-vous 9h30 demain 🙂 à…

    …. la gare de Ollon VD pour me remettre vos bonnets écharpes gants chaussettes couvertures ou/et pour faire quelques pas. Destination Villeneuve.

    Si quelqu’un de Villeneuve a la place pour entreposer les dons le temps d’organiser le véhicule …. un sms 0797925482 

  • Arrivée à Ollon 🙂

  • Ollon en vue!

  • St-Triphon!

    Et bonne nouvelle. Il y aura déjà de quoi faire un acheminement jusqu’à Lausanne depuis Ollon ! Fantastique ! Youhouhou!

    Et toi tu as quelque chose pour la maraude à Lausanne?

  • Retour en terres vaudoises

  • La joie des petites choses

    Bords de Vièze Monthey 🙂

  • Pas Rien ce Rhône 🙂

  • Premier arrêt

    Gare de Bex : 10 bonnets !

  • Des photos 😉 

    Comme d’hab. Départ de Bex 🙂

  • Aider

    Aider les sans-abris à Lausanne

  • Récolte de gants, bonnets, chaussettes

    Demain lundi 23 janvier, je pars de Bex avec mon fidèle Carrix, ma remorque à roulette (me demande si je vais pas lui mettre un ski) et un sac à dos, pour acheminer quelques habits chauds à Lausanne. Certains sont devenus bien trop grands 😀

    C’est une bonne occasion de sortir, de prendre l’air et de faire quelques pas. J’en ai marre de tourner en rond autour de chez moi et Pompon aussi ! Et franchement quand on a ça aux pieds vaut mieux mettre les voiles…. 😛

    A Lausanne, des gens dorment dans la rue par ce froid! Et si d’aventure ils avaient dégoté une place pour dormir au chaud, tout manque la journée pour résister à ce froid qui pique et qui dure. Il y a un groupe de bénévole qui fait des maraudes en ville et je les ai contactés.

    J’ai pensé que mes habits techniques devenus trop grands pourraient être utiles à ces personnes. J’ai encore fait le tour de mes armoires et j’ai encore trouvé des gants, des chaussettes et des écharpes qui pourront être distribués par les bénévoles de la Maraude à Lausanne.

    Vous pouvez les contacter si vous avez des couvertures ou si vous avez envie de faire un don. Pour 16.- pour pouvez offrir un sac de couchage, par exemple.

    En attendant si vous vous trouvez sur mon chemin, vous pouvez me donner vos gants, écharpes, bonnets et chaussettes. On trouvera bien une petite place dans mon sac ou dans mon Carrix. Une fois qu’il sera plein, il sera remis à un bénévole de la Maraude à Lausanne. J’espère bien qu’ils seront remplis plusieurs fois d’ici samedi jour de mon arrivée à Lausanne!

    Vous pouvez aussi vous munir d’un sac et faire un bout de chemin avec moi. Comme chaque fois que je partage mes pas, j’ai le cœur plein de joie. Quoiqu’il en soit rendez-vous ici comme toujours pour le PHOTO-BLOG

    On fait toujours bien de sortir ! Et je me réjouis !

    Voilà le programme global. Mais vu la météo et l’activité en chemin il sera évidemment à rectifier chaque soir pour le lendemain. Je publierai chaque soir le parcours du lendemain avec les heures de départ et d’arrivée.

    Laissez-moi un message

    LUNDI : Bex – Ollon (Par Monthey) (cliquez pour voir la carte)

    Départ de la gare de Bex 09:10 – Massongex vers 10h00 – Monthey vers 11h30 – Ollon vers 15:00

    MARDI : Ollon – Montreux

    MERCREDI : Montreux – Lutry

    JEUDI : Lutry – Lausanne

    VENDREDI : ….

     

    Lausanne : Vadrouille de Noël, 25 décembre 2016 au matin

  • … c’est finiiiiiiiiiii !!!!

    Pour ce dernier coup de Rhin… je suis partie le 3 janvier de Rorschach pour arriver à Coire le 7. Cinq jours. 

    Pour tout vous avouer je n’en avais prévu que 4 pour effectuer ces 100km.  Ça me semblait réalisable.

    Certe neige et froid se sont ligués pour me ralentir mais en vérité ma tendinite latente ne l’entend pas de cette oreille (mais les tendons ont-ils des oreilles?)…

    Elle me dit que vingt kil par jour, surtout quand ils sont courts (les jours courts hein pas les kil 🙂 ) est un maximum.

    C’est plus une question de temps et de rythme que d’efforts proprement dit mais pour faire plus de 20km,  il me faut forcer le pas, limiter les pauses voire les supprimer.

    Ça va quelques jours mais faut pas pousser … moi j’aime aussi traîner un peu et ma tendinite également…

    Au départ je comptais même courir ces cent derniers kilomètres ! Ou en tous cas en courir une grande partie.

    Mais le froid ne se prête mal à l’exercice quand à la fin de ta course tu ne peux pas te mettre à l’aise et te sécher. J’avais beau avoir pris de quoi me changer ça n’aura pas suffit. Il faut courir vite et surtout de manière soutenue pour garder la chaleur au corps. J’ai toutefois couru 30km. C’est déjà une première et j’ai aimé ça. 

    Au total depuis Bâle sur (xxx) km j’en aurais couru (xxx) 

    (Ben oui ben vous reviendrez  poir voir les chiffres exacts… j’ai pas les xxx en tête mais quelque chose comme 100/350)

    Heureusement le Rhin a deux sources et je n’en ai vu qu’une… alors oui c’est bel est bien fini mais c’est surtout momentanément fini

    Le temps que le temps s’y prête et je m’y adonnerai : Le Rhin postérieur…

    Il est tard mon post n’est pas rieur… 

    🙂

  • The last of the Rhein

    7 janvier 2017 ! 15h45

    La prochaine of the Rhein? … quand j’irai voir son Postérieur. Je veux dire ça (coule de) source. Vu que j’ai déjà suivi l’autre Rhin antérieurement.